KENNYWORMALDFRANCE                      kennywormaldfrance.net 
Première et unique source française sur le talentueux Kenny Wormald
WECOLME ! Bienvenue sur Kenny Wormald France, première et unique source française deuis juin 2012. Révélé par l'émission DanceLife et plus récemment par son rôle dans le remake de Footloose, Kenny Wormald ne cesse de faire ses preuves. A l'affiche de plusieurs films ces dernières années, vous l'avez peut-être repéré dans Love & Mercy, Honey 3 où encore dans la série Fear The Walking Dead. Il est maintenant à la tête de son propre studio de danse : The Playground LA. Retrouvez ici toute l'actualité du talentueux danseur, acteur et chorégraphe. Je vous souhaite une agréable visite.
DERNIÈRES PHOTOS DE KENNY !

  16 Oct 2016         Posté par Sonny

Kenny sera prochainement à l’affiche du film Happy Hunting et y joue le rôle de Junior Burnside. Réalisé par Joe Dietsch et Louie Gibson, et avec Martin Dingle Wall, Ken Lally, Conner Williams et Gary Sturm, il sera projeté en avant-première lors du Screamfest 2016 à Los Angeles, le 21 octobre. Découvrez le teaser ci-dessus.

Synopsis:

Warren est un vagabond dégénéré et alcoolique. Sur son chemin vers le Mexique, il se retrouve coincés à Bedford Flats, une ville niché profondément dans le désert américain. Il y avais une communauté de chasse autrefois prospère qui a été réduit à rien du tout. Malheureusement pour Warren, il se trouve que le passe-temps de la ville est de chasser ceux qui y dérivent dans le cadre d’un événement sportif élaboré. Pour aggraver les choses, il manquera d’alcool à moins qu’il trouve un moyen de rester en état d’ébriété.

Capture d’écran: (Galerie complète)

kenny-wormald-happy-hunting-01  kenny-wormald-happy-hunting-02  kenny-wormald-happy-hunting-04  kenny-wormald-happy-hunting-05

Posters:

kenny-wormald-hh-1  kenny-wormald-hh

  03 Oct 2016         Posté par Sonny

kenny-wormald-fear-the-walking-dead22

Les stills et les captures d’écran des deux derniers épisodes de Fear The Walking Dead ont été ajouter sur la galerie. Attention risque de spoilers pour ceux qui n’ont pas encore vu les épisodes!

Stills: (Galerie complète)

01  02  thumb_feartwd_kenny_wormald_14  thumb_feartwd_kenny_wormald_2

Behind The Scenes:

03  thumb_feartwd_kenny_wormald_11  thumb_feartwd_kenny_wormald_12  thumb_feartwd_kenny_wormald_15

Wrath: (Galerie complète)

kenny-wormald-ftwd-0  kenny-wormald-ftwd-1  kenny-wormald-ftwd-2  kenny-wormald-ftwd-4

North: (Galerie complète)

thumb_fear_the_walking_dead_15_03564  thumb_fear_the_walking_dead_15_03700  thumb_fear_the_walking_dead_15_03917  thumb_fear_the_walking_dead_15_03779

  29 Sep 2016         Posté par Sonny

Regardez l’apparition de Kenny sur le plateau télévisé de l’émission The Morning Show en Australie. Il y a participé en tant que danseur pour le groupe G.R.L ou chante sa petite amie Lauren Bennett. Il les a également accompagné sur scène pour le Nickelodeon SLIMEFEST et dans quelques night club, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

  23 Sep 2016         Posté par Sonny


Fear The Walking Dead Saison 2 (bande-annonce… par myzombieculture

Découvrez la bande annonce de l’épisode 13 de Fear The Walking Dead. Dans cette épisode des réfugiés débarquent à l’hôtel en nombre y compris un inattendu réfugié du groupe. L’épisode sera diffusé le 25 septembre sur AMC et le lendemain en France.

Stills: (Galerie complète)

01  02  thumb_kenny_wormald_ftwd_1  thumb_kenny_wormald_ftwd

Capture d’écran: (Galerie complète)

01  02  03  04

  15 Sep 2016         Posté par Sonny

Le 28 août dernier, Kenny était guest dans l’émission de radio The Brett Davern Show. Il y a retrouvé l’acteur Brett Davern avec qui il a tourné le film Love & Mercy.

Photos:

01  02  03

PODCAST

  09 Sep 2016         Posté par Sonny

normal_kw_honey_3

SOURCE

Kenny Wormald a dansé la plupart de sa vie. C’est un fait qui est assez évident quand vous le regardez dans le remake « Footloose » (sorti en 2011) et les deux films « Center Stage ». Il a perfectionné ses compétences en prenant des cours de danse quand il était enfant (dans son Boston natal), puis plus tard sur les tournées en tant que danseur avec le seul et unique Justin Timberlake. En acceptant le rôle d’Erik » dans « Honey 3: Dare to Dance, » Kenny a trouvé l’inspiration dans un endroit improbable… Cape Town, Afrique du Sud, cadre magnifique du film. Il s’est fait quelques amis improbables aussi, mais c’est juste une des choses que nous avons découverte en parlant du film.

« Je pense que c’est une super, passionnante, histoire qui a du cœur » Kenny commence, quand on lui demande comment il décrirait le film. « Mais aussi, tant d’excitation et tant de talent à l’écran que ça va vous explosez en pleine face ! » Dit-il avec enthousiasme, avant d’ajouter : « Mais dans le bon sens! »

« Les danseurs étaient incroyables ! » Il explique. « Ils étaient tous de Cape Town. Je ne savais pas à quel point ils étaient talentueux. Je ne savais pas. Je ne savais pas s’ils savaient un peu ou beaucoup danser, s’ils étaient à la hauteur avec le genre de l’industrie ici. Ils étaient incroyables. Donc, quand vous voyez ces danseurs exploser l’écran, c’est incroyable. Et aucun d’eux n’a jamais été dans un film avant. Ils n’ont jamais travailler dans l’industrie. Ils ont fait des spectacles et des concerts là-bas, mais rien comme une énorme production de film, comme Universal. Ces gosses ne sont pas seulement incroyablement talentueux, ils étaient aussi tellement excités et vous pouvez le voir à l’écran.  »

Comment son personnage s’intégrer dans toute l’histoire ? « Je décrirais ‘Erik’ comme un artiste, d’abord. Tout au long du film, il lutte un peu avec Melea. Je ne veux pas dire qu’il est jaloux, mais il est un peu jaloux, parce qu’il l’aime vraiment et ils sont si loin de chez eux que tout est renforcé. Je pense, c’est vraiment cool qu’Erik la soutienne même s’il va à travers certaines de ces choses, et il devient un peu jaloux et il l’aide quand elle en a besoin le plus. Je pense que c’est quelque chose que je ferais dans cette situation. Je suis heureux qu’il ne soit pas reparti en Amérique en lâchant l’affaire. Il l’aide et j’apprécie ça. »

Nous avons demandé à Kenny comment il a reconstitué « Erik » pour lui donner vie ? « J’essaie de relier autant que je peux à des expériences personnelles » répond-il. « Si je n’ai pas vécu quelque chose que mon personnage a vécu, j’imagine comment je pourrais me sentir. Ou, je m’inspire de quelqu’un, comme ‘Oh, je suis allé à l’école avec un enfant comme ça.’ Donc, avec Erik, j’ai essayé de trouver certains de ces moments où il allait traverser des choses négatives et essayer de les rendre réels. J’imagine juste la façon dont il pourrait traverser ça et comment il se sent à propos d’une chose particulière et comment cela pourrait me faire sentir moi. C’est difficile de déterminer exactement le processus, tout ce qui le rend le plus réaliste possible. »

« Et aussi, il est un musicien et je ne suis pas exactement un musicien » a poursuivi Kenny. « J’ai grandi avec la danse et j’ai fait des claquettes et un peu de percussions, mais j’ai dû jouer du piano et ces scènes ne sont pas dans le montage final. J’ai dû apprendre à jouer du piano classique pour ce film. »

« Ce fut le plus grand processus pour moi d’entrer dans le personnage d’Erik » se souvient-il. « J’ai eu des leçons de piano dans ma caravane tous les jours pendant le déjeuner. Le professeur de piano venait dans mon appartement à Cape Town et je devais vraiment apprendre cette chanson, un peu difficile. Heureusement, c’est dans les bonus parce que j’ai réellement joué. »

Heureusement, les bonus sur le Blu-ray comprennent des commentaires du metteur en scène, un making of et plusieurs scènes supprimées, y compris son solo de piano. « Je suis le plus heureux de voir les scènes de piano » dit-il lorsque les caractéristiques de bonus sont discutées, « parce que c’était un processus épuisant et j’ai travaillé vraiment dur pour ça de sorte qu’il serait agréable d’avoir même juste les images pour montrer à ma mère, genre « Hey Maman ! Regarde ce que j’ai fait ! » Rit-il. Compte tenu de la complexité des routines de danse et le fait qu’il était rôle principal dans un autre film, nous pensons que sa mère sera fière avec ou sans piano, cependant, c’est un assez grand accomplissement.

Nous ne pouvions pas nous empêcher de se demander combien de temps il a fallu pour mettre toutes ces routines de danse ensemble ? « Je suis allé à Cape Town, environ deux semaines, je crois, avant la prise de vue ou peut-être une semaine avant la prise de vue. Cassie avait déjà été là-bas pour les répétitions avec les danseurs deux semaines avant moi. Ils étaient déjà en action depuis des semaines, puis je suis arrivé et je les ai rejoints. Je devais apprendre tous les trucs assez rapidement. »

« Les répétitions sont la chose dont je me souviens le plus » dit-il à propos de si oui ou non, il a une scène préférée dans le film. « Nous avions tous les danseurs et tout le monde se soutenaient mutuellement. Ce n’est pas comme ça dans les répétitions de Los Angeles. Je ne dis pas qu’ils ne sont pas amusants, mais ils ne le font pas avec autant de joie et d’excitation et de passion. Comme je l’ai dit, ce fut pour tous, leurs premiers projets, de sorte que ces répétitions de danse sont un souvenir fort pour moi et je ne les oublierai jamais. Ces gosses étaient tout simplement incroyables. Cela m’a vraiment fait tomber en amour avec la danse à nouveau. »

La fin du film se distingue également pour l’acteur. « Quand nous avons finalement été dans le théâtre pour la scène finale, on l’a fait devant un public… Je pense que c’est le genre de chose vraiment spéciale, car nous étions tous ensemble. C’était vers la fin du tournage et quand vous avez toute une audience qui tape dans les mains pour vous, vous ne devez pas vraiment réfléchir. Lorsque vous effectuez sur scène, ce n’est pas comme ‘Ok, nous sommes dans une scène dans un film ‘, C’est comme ‘D’accord, nous sommes sur scène. On y va à fond’. En entendant tout le monde applaudir, comme je l’ai dit, nous avons travaillé si dur dans ces répétitions, c’était la récompense ultime. »

« Il y a tellement de bonnes scènes dans le film » poursuit-il. « Les danseurs répétaient sans arrêt. Nous avions des kinés là-bas pour traiter les danseurs en cas de besoin. »

C’est difficile de regarder le film et ne pas remarquer le cadre magnifique. Nous mentionnons ceci pour Kenny et ses réflexions sur la prise de vue là. « Je pense qu’il est le film. Vous pouvez tourner partout ailleurs, c’est toujours bon. Mais la prise de vue à Cape Town rend cela magique. Pas beaucoup de gens ont vu, en particulier un film de danse, mais un film avec ce type de paysage… Je ne peux pas expliquer combien Cape Town est incroyable. Les plages, les gens, la nourriture, la culture, la danse, littéralement, je ne peux pas en dire assez à ce sujet. Je veux retourner là-bas et tourner un documentaire avec les danseurs, parce que, comme je l’ai dit, je suis tombé en amour avec la danse à nouveau, je suis tombé en amour avec ces danseurs. Ils ne sont pas tous issus de milieux confortables. Donc, leur passion est un défi que la vie leur a donné. Cette occasion les laisse vraiment briller et c’était beau à voir. Ça m’a rendu heureux d’avoir une vie comme la mienne et je chéris la danse et ce que la vie m’a apporté. Ça a vraiment fait de moi le plus heureux jamais. »

Les habitants ont embrassé l’arrivée de l’équipe de cinéma. « Les danseurs nous ont empoigné moi et Cassie et nous ont emmenés dans tous ses endroits super, des sortes de clubs de danse hip-hop. Cela aurait pu être un film en lui-même ou aurait pu être dans le film. Nous étions littéralement comme une famille. Si on n’était pas en répétition, nous traînions à notre hôtel. Cassie avait une belle chambre, donc nous étions toujours dans sa chambre. Elle était toujours accueillante avec tous les danseurs dans sa chambre. On dansait et s’amusait toute la nuit. Et… Les plages! Chaque fois que je pouvais aller à la plage, j’y allais parce qu’ils ont les plus belles plages! Je n’en avais jamais assez! Sérieusement, il faut certainement mettre Cape Town sur la carte pour les personnes qui ne sont pas au courant. Comme vous l’avez dit, la ville est un personnage du film. »

« J’espère que ce film pourra inspirer un jeune danseur ou inspirer quelqu’un à essayer d’être plus fort » dit-il sincèrement, avec son accent de Boston. « Que ce soit la danse ou du baseball, quel qu’il soit, j’espère qu’il peut inspirer quelqu’un. Je sais que quand j’étais jeune et que je dansais déjà, je regardais ces films de danse, j’étais tellement inspiré! Je voulais être dans le film, je voulais être ce personnage! Je voulais danser comme ça. Ensuite, je voulais aller en classe de danse le lendemain et je voulais essayer dix fois plus fort. Je pense donc que ces films sont spéciaux parce qu’ils ont ce pouvoir sur les enfants et ils pourraient vraiment être inspirés par un personnage, une scène de danse, une histoire. Il y a tellement que vous pouvez prendre de ça en tant qu’enfant, je pense, c’est ce qui le plus cool au sujet de ces films de danse. Donc, si nous pouvons fournir ce sentiment, même pour un danseur ou un enfant alors je pense que nous avons plus que fait notre travail. »

« Et aussi Cape town! » Il ajoute rapidement. « Je suis excité pour ces danseurs, mes amis, et pour la ville. Je pense que nous leur avons rendu justice. Je suis excité à ce sujet aussi! »

Quel est le futur pour l’acteur? Quelque chose d’assez grand. Il ne peut pas en dire plus pour le moment. « Je ne suis pas autorisé à en parler jusqu’à la diffusion. Mais j’ai fait quelques épisodes d’une très grande série qui sera diffusée au cours des prochaines semaines et je suis vraiment excité. Je ne peux pas dire quoi que ce soit parce que je ne veux pas être « ce gars-là » dit-il honnêtement.

Nous supposons que nous devrons simplement rester à l’écoute pour résoudre ce mystère, mais en attendant, regardez « Honey 3: Dare to Dance». Vous n’avez pas besoin être un danseur pour savoir que les chorégraphies sont aussi phénoménales que le talent qui les amène à la vie.

Pour en savoir plus sur « Honey 3: Dare to Dance » : HTTPS://WWW.UPHE.COM/MOVIES/HONEY-3-DARE-TO-DANCE

©KennyWormaldFrance